Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

Gâteau humide à la rhubarbe de Ail

Dossiers: Fruits ► Rhubarbe 

A+ a-

1/2 tasse de sucre ou encore mieux 2/3 tasse de sucre d’érable moulu
1/2 tasse de noix de Grenoble hachées assez grossièrement
1 c. à thé de cannelle
1 c. à table de beurre fondu

Mélanger le tout et réserver.

2 tasses de farine
1 c. à thé de soda
1/2 c. à thé de sel
Tamiser le tout et réserver.

Réduire en crème:
1/2 tasse de beurre
1 1/2 tasse de cassonade
1 oeuf
et réserver.

1 tasse de crème sûre

Mélanger la farine tamisée et ses ingrédients avec le beurre réduit en crème et ses ingrédients en alternant avec la crème sûre jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.
Ajouter ensuite deux tasses de rhubarbe bien fraîche découpée en petits morceaux et mélanger encore.
Verser la pâte dans un moule rectangulaire d’environ 12 pouces de longueur par 7 à 8 pouces de largeur qui aura été généreusement beurré et enfariné ou couvert d’un papier sulfurisé.
Répartir sur la pâte la préparation de sucre et noix et cuire au four environ 50 minutes à 350° F.
Piquer avec un cure-dent pour vous assurer de la cuisson.
Si rien n’y reste attaché, sortir le gâteau du four, l’arroser d’un quart de tasse de rhum (c’est facultatif) et démouler quand le gâteau est tiède.
Servir après avoir tamisé sur le gâteau une bonne portion de sucre à glacer ou servir avec de la crème chantilly légèrement sucrée et aromatisée de kirsch.
Donne : 8 portions.
Par : Ail ( Source : CKAC, aux Recettes des Idées Claires )


Source: Ail
Recette # 9024, crée le 2004-04-02 00:00:00 , Vu 114 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

0 Commentaire

Commenter la recette


Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
0% la referaient

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.