Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

Kimchi de Nell

Nell
Par Nell Aucune photo
A+ a-
Un délicieux condiment coréen, chez eux il est à table à chaque repas, ou presque. Sa préparation est un peu longue mais c’est surtout en temps d’attente, un premier de deux heures pour dégorger le chou, un deuxième plus long pour la fermentation. Tant qu’à la préparation des ingrédients c’est rapide, quelques légumes hachés grossièrement et des aromates mixés. Donc une recette facile d’exécution et supposément très bonne pour la santé. Pour ma part c’est pour son goût que je le fait.

On peut facilement faire cette recette au pif, car la quantité de chaque ingrédients n’a que peu d’importance du moment que le chou y domine. Pour vous faciliter la tâche ici je vous laisse des quantités cela vous permettra d’en faire une première fois et par la suite vous ajusterez pour arriver à votre préférence.

Contrairement à l’habitude de couper les légumes plutôt gros vous remarquerez que je fais en julienne et en morceaux plus petits. Vous pourrez faire plus gros si vous le désirez. De plus je réduis au robot la pâte d’assaisonnement plutôt que de râper et de hacher.

Finalement je dois vous dire qu’il y a plusieurs façon de procéder pour cette recette, certains ébouillante le chou, d’autres le font dégorger sans eau c’est-à-dire uniquement au sel.



Les légumes :

1 chou nappa, coupé en morceaux d’un pouce (2.5 cm), voir note
1½ tasse de daïkon (radis japonais) en julienne
½ tasse de carotte en julienne
3 à 4 oignons verts en courts tronçons
¼ de tasse de gros sel gris, ou à marinade
100 à 150 ml d’eau de source, voir note

Mettre 100 ml d’eau et le sel dans un bol de verre, de plastique ou d’acier inoxydable puis bien mélanger avant d’y ajouter le chou. Au besoin ajoutez de l’eau, on veut à hauteur.
Mettre une assiette renversée sur le chou de façon à le garder entièrement immergé.
Laisser reposer 2 heures avant de bien rincer et laisser égoutter.
Conserver l’eau de trempage.
Pendant le trempage couper vos autres légumes et préparer la pâte d’assaisonnement.


La pâte d’assaisonnement :

3 c. à soupe de gingembre haché finement
1½ c. à soupe d’ail hachée finement
2 c. à soupe de sauce de poisson asiatique
3 c. à soupe de poudre de piment coréen, voir note
¾ c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de sel, ou plus de sauce de poisson
Eau de trempage au besoin
Mettre le tout dans un mini robot et réduire en une purée lisse. Au besoin réduire avec de l’eau de trempage, la pâte sera d’autant plus facile à mélanger aux autres ingrédients.


Procédure :

Vos légumes préparés vous allez y mettre la pâte de piment et bien malaxer avec les mains on veut bien imprégner les légumes.
Ensuite on ajoute le chou égoutté et on mélange encore avec les mains.
Mettre en pot et bien tasser la préparation, c’est important… Je stérilise toujours mes pots même si ce n’est pas nécessaire. Utiliser de la saumure restante pour rendre à niveau.
Mettre un couvercle sur les pots sans le fermer, la préparation va fermenter elle a besoin d’air. Attention de ne pas utiliser de couvercle de métal, ils ne conviennent vraiment pas.
Laisser reposer au moins une journée, (24 heures) dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Après ce temps il faut voir s’il y a formation de bulles, si oui l’affaire et bien en route. Vous pouvez goûter pour voir si votre kimchi est à votre goût, si oui vous pouvez fermer les pots et les placer au réfrigérateur. Plus vous le laissez à l’extérieur du réfrigérateur plus le condiment renforcira, à vous de voir ce que vous préférez.

Les premières fois que j’en faisais je laissais 1 pot pour deux jour, un autre trois et le dernier quatre jours. Maintenant je sais que c’est la plupart du temps 2 à 3 jours.
Il se garde environ 2 mois au réfrigérateur. Bon! Je ne peux vous assurer cela car ici les deux litres que je fais ne durent jamais aussi longtemps.

Note :

Je prends toujours un chou assez gros, la recette finale me donne environ 2 litres de kimchi.

Le chlore de l’eau du robinet peut ralentir voire même empêcher la fermentation, donc l'eau de source est une valeur sure.

Le piment coréen est plus doux que bien d’autres, alors attention si vous le remplacez par un autre.
Sans le piment coréen, je me demande si je ferais cette super préparation.



J’ai pris l’habitude de faire mon kimchi plus petit parce que je le trouve plus facile à utiliser, j’en mets dans du riz, j’y marine du poisson et des fruits de mer, avec des nouilles chinoise c’est délicieux. Je n’hésite pas à le chauffer.

La pâte me sert à bien des préparations autres que le kimchi.

Un lien vers de l'information concernant le kimchi.
https://www.passionrecettes.com/forum/viewtopic.php?p=42403#42403
Source: Nell
Recette # 62096, crée le 2019-04-05 07:37:55 , Vu 695 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

3 Commentaires

2019-04-05
Enfin! ta fameuse recette de kimchi, je l'attendais celle-là, j'en ai une sur le forum mais la tienne me semble plus facile à faire et maintenant que j'ai du piment coréen...je vais en profiter.

Répondre au commentaire


2019-04-06
Merci pour ce partage qui me réjouit!

Répondre au commentaire


2019-04-06
Bonjour Beaubarbu,

Je suis content que ma recette te plaise, c'est si bon le kimchi, j'avais l'habitude de celui du commerce mais le faire maison c'est vraiment autre chose. J'ai fait mon dernier avec des bok choy, je fignolerai la recette un brin avant de la consigner.

Un plaisir de te lire.


Répondre au commentaire


Commenter la recette


Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure