Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

Sukiyaki de boeuf #1282 de Mate bella

Par Mate bella Aucune photo
A+ a-
Source : Madame au foyer

1 lb boeuf à fondue
1 boite 8 oz shirataki (nouilles longues)
1 takenoko en conserve (pousse de bambou)
1 oignon jaune moyen
6 échalotes vertes
6 petits champignons blancs
2 galettes de tofu, frais ou conserve
2 oz cresson
½ tasse de sauce soya japonaise
½ tasse de saké
¼ tasse de sucre
Chou chinois

Coupez les tranches de boeuf en deux si elles sont grandes. Faites bouillir dans l'eau bouillante. Égouttez les nouilles et coupez-les en trois. Grattez les pousses de bambou à la base, coupez-les en deux sur la longueur et tranchez finement. Faites coulez de l'eau froide sur les morceaux de bambou et égouttez.

Les oignons et champignons doivent être tranchés assez fin, mais pas au point de ne pouvoir être pris avec les baguettes. Coupez le tofu en cubes de ½ pouce ; les échalotes en morceaux de 1 ½ pouce et le chou chinois en bouchées de 1 pouce. Disposez les ingrédients dans un grand plat (voir photo). Utilisez une poêle à frire sur la table, chaleur 425° F. Frottez-la avec du gras de boeuf ou une huile légère.

Placez 8 tranches de boeuf dans la poêle, versez-y un tiers de la sauce soya et saupoudrez de sucre. Faites cuire la viande 1 minute de chaque côté et poussez sur le côté de la poêle.

Ajoutez un tiers de chacun des autres ingrédients, arrosez avec un tiers du saké et faites cuire environ 5 minutes, puis servez dans des bols. Faites ce qui reste de la même façon. Ne laissez pas la poêle devenir trop chaude.
4 personnes


Source: Mate bella
Recette # 50319, crée le 2011-09-02 07:50:56 , Vu 246 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

  • Modification rapide
  • Corbeille

0 Commentaire

Commenter la recette


Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
0% la referaient
Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.